Bouton manchette : symbole de l'élégance masculine

Véritable bijou le bouton de manchette est un accessoire indispensable qui symbolise par excellence l'élégance au masculin. Quel que soit le look, les boutons de manchette peuvent apporter une note originale et singulière ou tout simplement souligner un style plus classique. Proposés en différents matériaux, les boutons de manchette se choisissent également en fonction de l'occasion. Intemporel le bouton de manchette traverse les modes et les époques sans prendre une seule ride.

Un accessoire de mode masculine


Le bouton de manchette a su traverser les siècles et reste aujourd'hui encore le bijou qui symbole au mieux toute l'élégance masculine. Même si Louis XIV en portait déjà c'est surtout dans les années 70 que ce bijou masculin connaît son âge d'or. C'est grâce à la démocratisation des chemises à poignets mousquetaire (manches à fentes) que cet accessoire se généralise. Après une réelle traversée du désert dans les années 80 et 90, il renaît véritablement de ses cendres dans les années 2000. Aujourd'hui il continue encore de symboliser cette élégance sous différentes formes. Il permet à de nombreux designers de laisser libre cours à leur créativité. Ainsi vous trouverez des boutons de manchette en différents matériaux et formes. Une façon originale et en toute discrétion de montrer sa singularité ou au contraire son conformisme.

Un objet fort élégant


De petite taille cet objet peut être plat ou en relief et se compose de deux parties. Une fois rejointe elles permettent ainsi de maintenir la manche en position fermée. Pratique et esthétique, le bouton de manchette est une invention ingénieuse qui permet d'apporter du style à une tenue. Avec le retour en force d'une mode vintage, le bouton de manchette est l'accessoire incontournable d'un look savamment étudié. Que le dress code de votre entreprise soit le costume ou non, offrez-vous cette touche très tendance. Avec peu d'accessoires à votre disposition n'hésitez pas à utiliser celui-ci en fonction des occasions.

Les commentaires sont fermés.