Le traitement de la mycose chez l’homme

Si les femmes souffrent assez fréquemment de mycose génitale se déclarant au niveau du vagin et des muqueuses externes, les hommes ne sont pour autant pas épargnés par ce type d’affection même si cela est plus rare. 
Cette affection bénigne aussi nommée balanite du gland n’est pas réellement grave, mais nécessite toutefois un traitement approprié pour s’en débarrasser. Heureusement, le traitement nécessaire est plutôt aisé.  

Comment reconnaître la mycose génitale chez l’homme ?

Les symptômes de la mycose génitale chez l’homme  sont en réalité assez proches de ceux qui apparaissent chez la femme en cas d’infection. En effet, on retrouve des sensations de brûlure à la miction ainsi que des douleurs pendant les rapports sexuels. De même, il est fréquent que la personne souffrant de balanite du gland souffre de démangeaisons intenses et plutôt désagréables. Enfin, sur le plan des symptômes visibles, on observe une certaine rougeur du gland signe de l’inflammation, un léger gonflement peut aussi apparaître ainsi que de petites taches blanches sur le pourtour du gland qui sont un signe évident de mycose génitale. Toutefois, quels que soient les signes plutôt caractéristiques de l’infection, il est fortement recommandé de consulter un médecin pour obtenir un véritable diagnostic et ne pas risquer de confondre la mycose avec une autre pathologie comme le psoriasis du gland.  

Les origines de la mycose génitale

  Tout comme chez la femme, la mycose génitale chez l’homme est généralement due à l’augmentation anormale du nombre de champignons microscopiques. Le plus fréquemment impliqué dans la balanite du gland est l’Albicans Candida qui est naturellement présent chez l’homme, mais peut proliférer et ainsi causer l’infection. Les causes de cette prolifération sont multiples, elle peut être provoquée par un traitement antibiotique ou apparaître lors d’un affaiblissement important du système immunitaire. Le manque d’hygiène peut également être à l’origine du développement de la mycose génitale même si c’est rarement la cause de son apparition. Enfin, les hommes non circoncis sont plus sujets à ce type d’infection, car la longueur de leur prépuce offre un terrain idéal à la prolifération de l’Albicans Candida.  

Le traitement de la mycose génitale

  La mycose du gland est une infection somme toute bénigne, mais qui entraîne des conséquences assez désagréables au quotidien. Elle est heureusement assez facile à traiter, le médecin qui la diagnostiquera prescrira généralement une crème antifongique à appliquer régulièrement pendant une durée déterminée qu’il vous indiquera. Toutefois pour éviter les récidives, il est conseillé de faire une cure de probiotiques et de modifier son mode de vie et son alimentation afin de rééquilibrer la flore intestinale. Enfin, sur le plan de l’hygiène, il est conseillé de bien décalotter le gland pour le nettoyer et de le sécher soigneusement à l’aide d’un linge propre.  

Les commentaires sont fermés.