Hyperloop : le transport du futur séduit le Moyen-Orient


De haute technologie, Hyperloop séduit de plus en plus de pays dont l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Ce moyen de transport du futur est développé par la société Virgin Hyperloop One basée en Californie. Nouvelle technologie très prometteuse, elle permettrait de réduire un trajet de plusieurs heures en seulement quelques minutes.
  

Relier plusieurs villes du Moyen-Orient

 Le prince héritier Mohammed ben Salmane est convaincu par cette toute nouvelle technologie. L’Arabie Saoudite aimerait relier entre elles différentes villes de la région dont Dubaï, Riyad, Jeddah et Abu Dhabi. Même si aujourd’hui le parcours réel n’est pas encore vraiment défini, cette région du monde compte bien être une fois de plus dans l’avant garde. A une vitesse trois fois supérieure à celle du TGV actuel, ces capsules futuristes pourraient parcourir 100 km en seulement 6 minutes. Elles pourraient atteindre facilement les 1 100 km/h dans un tube sous basse pression et accueillir 40 à 50 personnes. Juste stupéfiant et pourtant un prototype a bel et bien été construit pour le projet. Un rêve donc qui pourrait devenir réalité grâce à une haute technologie qui permettrait à l’Hyperloop de se déplacer par propulsion électrique ! 

Une révolution dans les transports

 Qui pense Hyperloop et technologies de pointe, ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour Elon Musk patron du groupe Telsa. Car c’est bien lui qui a été initialement à la tête d’un tel projet. Mais n’ayant pas déposé de brevet pour son idée, de nombreuses sociétés se sont lancées dans l’aventure. Véritable défi, il entraîne les entreprises, les ingénieurs, les techniciens… dans des prouesses scientifiques des plus hallucinantes. Le désert d’Arabie pourrait être le lieu approprié pour être une rampe de lancement.

Les commentaires sont fermés.